En liant la question salariale à celle de l’instauration d’un régime de retraite par points, le ministre continue de balader les enseignant.es avec ses promesses de revalorisation.

Amateurisme ou enfumage? Voir sur ce lien le point d’information sur le site de la FSU nationale

Voir aussi le communiqué national de la FSU ci-dessous:

500 M€ à l’éduc - un leurre de revalorisation sous contreparties